Le jeune devenu bouc émissaire

Imprimer
blog_jeunesb.jpg

Quoi qu'ils fassent, les jeunes se retrouvent trop souvent accusés de tous les maux dans nos sociétés.

Des jeunes qui rient à l'arrêt de tram, qui courent pour rejoindre leurs amis, qui fument une cigarette sur une terrasse, qui roulent ensemble à vélo ou tout simplement qui discutent assis au pied d'un immeuble, et voici qu'on signe une pétition pour les faire partir. Jusqu'à 12 ans, ça va mais dès qu'ils entrent dans la puberté, on ne les supporte plus. La société n'a plus de place pour eux.

Oui le jeune doit s'épanouir, mais en silence. S'il a besoin de se défouler: le sport. Celui qui est un peu rêveur: un cours de musique ou... le sport, ça l'aidera à se concentrer. Mais surtout, pas de bruit, pas de rires, surtout au-delà d'une certaine heure. S'ils veulent draguer, très bien mais en silence et surtout qu'ils se cachent. Voir deux êtres amoureux et heureux est très désagréable pour nombre d'adultes. Et pour ceux qui font leur crise d'adolescence, qu'on les envoie à l'étranger !

Ah, la société serait tellement paisible sans ces jeunes. Terminées les incivilités, l'insécurité, la criminalité.

Pourtant, même s'il est vrai que leurs comportements parfois extravagants peuvent causer des inconforts, il est utile de se rappeler que les jeunes ne sont responsables ni des guerres, ni des famines, encore moins de la destruction de l'environnement. Les auteurs de meurtres, d’actes pédophiles ou d’accidents routiers sont rarement mineurs. Enfin la crise du logement, le chômage et les bouchons ont été créés par les générations plus « calmes » qui les ont précédés.

Alors s'il vous plait, avant de clouer au pilori la jeunesse, rappelez-vous que c'est elle qui devra porter notre société vers l'avenir. On ferait mieux de l'encourager, elle en aura bien besoin !!

 

Lien permanent Catégories : Carouge 12 commentaires

Commentaires

  • 100 % d'accord.

  • Le plus drôle c'est que nous jeunes (mais le suis-je encore) nous allons réagir de la même manière face à nos enfants. Un cycle qui existe depuis l'antiquité!

  • @ Bertrand : Merci

    @ Hassan : Vous avez raison. Toutefois, s'il est assez "normal" que les parents cherchent à orienter leurs enfants vers ce qu'ils considèrent comme meilleur, il appartient à la société de laisser de l'espace aux adolescent-e-s. Aujourd'hui ce sont souvent les "voisins" qui se croient investis d'un devoir d'éducation des jeunes au titre qu'ils ne supportent plus leur présence. Cette dynamique est un peu triste et ne date pas de l'antiquité !!

  • Merci et bravo pour cette excellente réflexion sur les jeunes qui tombe à point nommé à la veille de ces élections municipales.

    Ca au moins c'est de la politique qui a du sens, certains candidats devraient en prendre de la graine......

    A samedi sur les stands

  • Merci lili, vous avez toujours des commentaires très perspicaces et adaptés. Bravo.

    A samedi

  • tres bon blog

    felicitations

  • pour lili

    je crois que carlo n'est pas d'accord avec le commentaire de Nicolas (je rigole)

  • Salut Stéphane.

    Ca me convient bien que Carlo qui a des boutons ne soit pas d'accord avec le commentaire de Nicolas.....

    A samedi, on boira l'apéro ensemble pour le dernier stand de la campagne du municipal.

    Vive Carouge bouge LISTE N° 1 LES SOCIALISTES CAROUGEOIS

  • Au pays de Walder tous le monde il est gentil (sauf l'udc bien entendu):

    - Les beuglements nocturnes incluant au moins un "chier, taing ou culé" par phrase entre deux taffes de joint et une goulée de vodka deviennent de rafraichissant rire juvéniles.

    - Les déprédations, intimidation, vols ou plus grave les incendies criminels deviennent se simple "comportement extravagant".

    Et surtout, avoir l'audace intolérante de pointer du doigt cette minorité de jeunes délinquants est perçue une persécution de la jeunesse toute entière.

    r-d-v dimanche.

  • Et au pays d'Eastwood, tout le monde il est méchant. Et c'est assez marrant que ce soient les membres UDC qui se plaignent de l'impolitesse des jeunes alors même qu'eux pratiquent souvent l'argot et les insultes de façon très peu mesurée. Alors essayez une fois de parler correctement aux jeunes, même ceux qui fument des joins ou boivent de la vodka, sans les agresser. Vous verrez qu'ils sont tout de suite moins désagréables.

  • C'est drôle M Eastwood, j'ai déjà entendu les Beuglements que vous citez dans différentes commissions du conseil municipal de la ville de Carouge.

    Et devinez par qui ? pas par un jeune, mais par un conseiller municipal du même parti que vous qui a plus de 70 ans.

    Comme vous pouvez le constater, il n'y a pas d'ages pour beugler et pour dire des.........

    A bon entendeur

  • Sachez mes braves gens que je ne fais parti d'aucun parti !

    Ma seule source d'inspiration pour ce commentaire est le bons sens, dont vous vous êtes visiblement détourné au profit de l'aveuglement idéologique et de la rhétorique politicarde.

    Votre binarité est affligeante, il suffit d'appeler un délinquant "délinquant" pour être automatiquement classé "udc", et être "udc" pour être classé fachiste. C'est a telle point grotesque que des gamins a l'école primaire disent "un fachiste c'est quelqu'un qui est contre les dealers"...

    Le bon côté c'est que a long terme l'aveuglement est intenable et vous creusez votre propre trou, ceci dit ça ne me fait pas plaisir pour la cohésion de la société.

    Allez a dimanche et bon vent, je pense que je n'aurai plus l'occasion de commenter votre blog, parce qu'une spécialité verte est de n'en tenir qu'en période électorale.

Les commentaires sont fermés.