• A Carouge : les quartiers périphériques aussi méritent des investissements

    Imprimer

    Festivités du 225ème, aménagements urbains « hyper-design », concours pour le centre communal, subventions à la réfection des bâtiments, la ville de Carouge prend soin de son centre historique et c’est tant mieux.

     Mais ce n’est pas une raison pour délaisser les quartiers périphériques. Certains semblent presque « abandonnés » de nos autorités. On pense bien sûr à la Tambourine qui a frôlé la sur-densification. Malgré que l’espoir renaisse, la vigilance reste de mise car tout danger n’est pas écarté. On pense aussi à Carouge Est, quartier qui va se densifier ces prochaines années. Il faudra ici veiller à proposer des espaces sportifs et de loisirs adaptés. Il faudra aussi veiller à adopter des PLQ qui ne défigurent pas l’identité des quartiers, comme ça risque bien d’être le cas à l’ilot des menuisiers avec celui que vient de voter la majorité du Conseil Municipal.

    Et que dire du quartier de la Praille dont les habitants (y compris le soussigné !) n’en peuvent plus du trafic ininterrompu de pendulaires et de camions sous leurs fenêtres ? Voilà quatre ans que le Conseil administratif nous promet une requalification de différents axes dont l’av. de la Praille et la rue des Noirettes. Malgré le vote de budget pour le Réseau Vert, malgré les promesses régulièrement réitérées, toujours aucun aménagement n’est planifié afin que les piétons et les cyclistes puissent déambuler en toute sécurité. Toujours rien pour sécuriser les abords des immeubles d’habitation. Toujours rien pour contraindre les voitures à respecter les limitations et les camions à contourner le quartier en empruntant la route des jeunes.

    Excédés, les habitants de ce quartier ont soumis une pétition totalement légitime au Conseil municipal demandant que des mesures concrètes soient prises rapidement afin de réduire les nuisances pour les habitants. Nous en débattrons ce soir en commission.

    Si l’amour du Vieux Carouge nous pousse à investir beaucoup dans sa préservation, il n’est pas acceptable de délaisser de la sorte les quartiers périphériques.

    Pour que ça change, votez le 17 avril la liste no 1

     Sans titre.jpg

    Nicolas Walder avec Jeannine de Haller et Stéphanie Lammar

     

    Lien permanent Catégories : Carouge 1 commentaire
  • La droite et le nucléaire

    Imprimer
    blog_nucléaire_2011.jpg

    Les allemandes et allemands ont fait payer à la CDU de la Chancelière Merkel son obstination à développer le nucléaire en Allemagne. Alors que l’ancien gouvernement avait planifié la sortie de l’atome, la droite allemande avec son allié libéral avaient, dès leur retour au pouvoir, annulé cette décision, probablement en gage de remerciement à leurs soutiens financiers !!

    En Suisse, c’est un peu la même histoire et la volte-face de notre conseillère fédérale Doris Leuthard n’y changera rien. L’entente, avec ses alliés de l’extrême droite, a toujours soutenu le nucléaire. Elle s’est toujours opposée à de vraies mesures incitatives d’économies d’énergie. Elle a régulièrement refusé d’allouer suffisamment de fonds au développement des énergies renouvelables.

    Ici aussi, on espère que les électrices et les électreurs de notre pays s’en souviendront !!

    Lien permanent Catégories : Genève 5 commentaires
  • Droite genevoise et française : même combat !

    Imprimer
    blog_droite_udc_racismed.jpgOn a beau vouloir se distinguer de nos voisins français, force est de constater que nous sommes très proches, non seulement géographiquement mais également dans les débats moraux qui animent nos sociétés.
    Prenez la question des liens entre la droite dite « républicaine » et l’extrême droite. Alors que le président Sarkozy préfère visiblement les thèses de Marine Le Pen à celles de Martine Aubry, la droite genevoise n’hésite pas à flirter avec les théories outrancières et discriminantes de l’UDC.

    Et pourtant, ici en Suisse, on ne semble pas s’en offusquer. On remarquera parblog_droite_udc_racismec.jpg exemple que si l’alliance libérale-gauche à Vernier a été considérée par les médias comme « contre-nature », celle de l’Entente avec l’UDC à Carouge n’a même pas engendré un seul article de presse !!

    Pourtant, nous assistons ici à un tournant politique majeur. Car si les valeurs du PLR et du PDC sont à ce point devenues compatibles avec celles de l’UDC, c’est peut-être que le programme de l’Entente ne se résume actuellement plus qu’à la défense du libéralisme économique et d’un certain corporatisme.

    blog_racisme_udc.jpgSinon comment expliquer que des partis qui se sont toujours présentés comme les détenteurs des valeurs morales ancestrales de la Suisse rejoignent l’UDC dans sa croisade raciste, sexiste et homophobe, mettant en péril l’essence même de notre nation basée sur la diversité ?

    Lien permanent Catégories : Carouge 10 commentaires
  • Une question de perception...

    Imprimer

     blog_resultatsCM.gif

    blog_resultatsCMb.gif

    Certains parlent de faire barage à la gauche... mais parlent-ils bien de Genève ?

    Car hormis Vernier et Carouge où l'alternative garde une majorité de sièges, la droite et l'extrême droite contrôlent désormais quasiment tous les parlements municipaux, y compris en Ville de Genève. Alors pourquoi les journalistes parlent-ils tous d'une "nécessaire reconquête" pour la droite ?

    En fait le problème pour les libéraux-radicaux et leur allié PDC n'est pas de battre la gauche mais bien de reconquérir la confiance de l'électorat de droite qui actuellement leur préfère le MCG et l'UDC.

    Doivent-ils pour cela s'en distancer ou au contraire les cloner, au risque de perdre le reste de leurs électeurs ? Vaste dilemme que je leur laisse le soin de gérer.

    Car à Carouge, nous avons assez de travail à lancer la campagne de l'Alternative. Une alternative unie autour d'un programme ambitieux et visionnaire au service de la population carougeoise. Je vous inviterai tout prochainement à le découvrir mais vous dis d'ores et déjà :

    blog_alternative_photo_02_2011.jpg

    Le 17 avril Votez la liste Alternative sur laquelle je me présente avec Jeannine de Haller et Stéphanie Lammar.

     

     

    Lien permanent Catégories : Carouge 0 commentaire
  • Le lobby pronucléaire est responsable

    Imprimer
    nucléaire japon.jpg

    Va-t-on connaître le pire au Japon ? Personne ne le sait.

    La situation est sous contrôle dit le gouvernement japonais alors qu’il évacue la population dans un rayon de 20 km autour de la centrale en demandant aux autres de rester chez eux, de porter des masques et de se couvrir le corps. Dès lors, personne ne se hasarde à un pronostic.

    Mais dans tous les cas, quelles qu’en soient les conséquences, cette tragédie aura démontré que la sécurité des centrales nucléaires est loin d’être assurée.

    Un pays comme le Japon qui a équipé la plupart de ses bâtiments et donc également ses centrales nucléaires, des meilleures technologies antisismiques se retrouve complètement démuni suite à un tremblement de terre. Que ce serait-il passé si l’épicentre avait été encore plus proche de la centrale ? Ou si le Tsunami l’avait heurté de plein fouet ?

    Les risques sont connus depuis longtemps et le lobby du nucléaire le sait bien. Ceux qui, en Suisse comme ailleurs, s’engagent activement pour la construction de nouvelles centrales font sciemment courir ces risques à leur population dans le seul but de s’octroyer de juteux marchés.

    Ce lobby et les groupes politiques qui le soutiennent portent d’autant plus une lourde responsabilité dans l’accident de la centrale de Fukushima qu’ils minimisent constamment ces risques afin de rendre leurs centrales plus acceptables. J’attends de ces groupes qu’ils rendent des comptes. Qu’ils expliquent quel sera l’avenir des japonaises et japonais si les craintes des spécialistes s’avéraient confirmée. Et qu’ils nous disent à nous en Suisse ce qu’ils feraient si un tel événement survenait dans notre pays.

    Cette tragédie a comme seul mérite de nous rappeler qu’il faut définitivement et rapidement renoncer à l’énergie nucléaire quite à devenir un peu plus raisonnables dans notre consommation énergétique.

    Lien permanent Catégories : Humeur 28 commentaires