Une cabale indigne de Carouge

Imprimer

Chère Jeannine,

Tu fais l’objet depuis une semaine d’une « chasse à la femme » indigne de notre ville. Les réseaux sociaux et médias, avides d’articles racoleurs, se sont enflammés pour cette non-histoire. Ton nom ainsi que celui de ton mari ont été trainés dans la boue. C’est honteux !

Tu as aujourd’hui pris la décision de renoncer à un appartement que tu t’étais pourtant vu légitimement attribuer. Mais lorsqu’il y a cabale, la justice n’a plus sa place.

Peu importe par exemple que parmi tes détracteurs, dont les visées politiques sont à peine voilées, nombreux soient ceux qui occupent des appartements loués auprès d’une fondation carougeoise ou de la caisse de pension de la ville. Et si ce n’est pas eux qui les occupent, ce sont leurs filles ou fils qui ont pu bénéficier de ce critère de « lien fort avec Carouge » qui est, on le sait depuis longtemps, déterminant. Peu importe non plus que ce critère, que nos deux formations politiques n’ont jamais vraiment soutenu, ait toujours été défendu becs et ongles par ceux-là mêmes qui aujourd’hui te conspuent.

Tu as su, malgré ces attaques insensées et injustes, faire la part des choses et garder à l’esprit ton engagement pour notre ville. Puisse ta décision de renoncer à cet appartement apaiser les esprits et ramener un peu de sérénité à Carouge.

Malheureusement rien n’est moins sûr, les loups n’étant jamais vraiment rassasiés. Ceux-là mêmes qui, de façon répétée, ternissent les institutions et l’image de notre belle ville de Carouge. Ceux-là mêmes qui n’hésitent pas à mentir, trahir et salir tout ce qu’ils touchent. Ceux-là mêmes qui réduisent la vie politique et les enjeux d’une ville de 21'000 habitants à des faits divers qu’ils montent en épingle pour se faire mousser. Ceux-là mêmes qui n’ont tellement pas de vision, tellement pas de convictions, tellement pas d’idées, d’arguments et d’éthique qu’ils ne peuvent concevoir la vie politique que comme un champ de boue où tous les coups sont permis.

Il va sans dire que si Carouge n’avait pu compter que sur les traîtres, les menteurs et les enragés qui passent leur temps à déverser leur fiel sur leurs blogs et réseaux sociaux, elle n’aurait jamais bénéficié du rayonnement et de la qualité de vie qu’on lui connait aujourd’hui.

Oui Jeannine, dis-toi que si Carouge compte aujourd’hui un magnifique centre historique, des crèches, des théâtres, un stade de foot et de nombreuses entreprises de qualité, c’est que depuis des siècles des gens visionnaires, engagés et talentueux, un peu à ton image, ont su donner toute leur énergie pour notre ville.

Je suis fier de partager avec toi cette législature et tant pis pour les malhonnêtes et les grincheux !

Lien permanent Catégories : Carouge, Humeur 31 commentaires

Commentaires

  • Monsieur Walder, comment expliquez-vous que l'attribution de ce logement à votre collègue aurait du rester secret ? La politique à ses mystères...

  • On appelle ça l'effet de corps.

  • M. Joray,
    Le problème n'est pas que l'attribution ait été divulguée. Ce n'est en effet pas un secret qu'au sein de nos fondations (qui ne sont pas sous l'autorité du Conseil administratif je le répète), les critères d'attribution favorisent grandement les personnes qui ont des liens forts avec Carouge. C'est ce qui explique que de nombreux élus ou proches d'élus aient été avantagés pour obtenir des logements dans des fondations sans que cela ne fasse réagir qui que ce soit. D'autant plus lorsqu'il ne s'agit pas de logements "sociaux". Ces critères sont bien sûr discutables. Mais à partir du moment où ils sont officiels, il est normal qu'ils s'appliquent à tous.

    Non ce qui est choquant c'est d'abord que des élus qui ont déjà bénéficié des critères d'attribution jouent les "vierges effarouchées" en faisant passer l'application de règles et critères qu'ils ont eux-mêmes votés et soutenus comme des signes de "copinage" et "passe-droits" inacceptables jetant le doute sur l'intégrité de ma collègue et de la présidente de la fondation (ainsi que de certains de ses membres par la même occasion).

    Et ce qui me choque aussi c'est que d'autres membres ou élus diffusent dans les médias des listes de candidats reçues dans le cadre de leurs fonctions dans une fondation donnant lieu à la divulgation d'éléments privés des personnes qui ont postulé.

    Et qu'on soit clair, je n'ai aucun problème avec la transparence qui doit être promue tout comme l'accès à l'information. Mais ici, cela n'a rien à voir. On a simplement assisté à une volonté de désinformation et de récupération politique.

  • Monsieur Walder,

    J'ai de la peine à comprendre votre billet, Il est juste incompréhensible que cette femme aie déposé son dossier la veille de l'attribution, avec son salaire et surtout avec le poste qu'elle tient à Carouge. C'est juste pas possible.

    On parle d'un appartement dans le Vieux Carouge !!! Mais comment peut elle faire cela ? Je ne suis pas un loup mais je trouve normal que cela se sache, c'est le minimum en démocratie.

    Pourquoi parler de cabale ? il me semble que vous voulez vous persuader.

    Je vous rejoins sur le point que la fameuse liste avec les salaires n'auraient jamais du sortir dans la presse.

  • Tiens ça me rappel le lynchage médiatique d'un élu UDC habitant les tours de Carouge... Un peu de cohérence svp, cette égalité de traitement devrait vous réjouir.

  • Bravo Monsieur pour votre blog. Mme de Haller a tellement fait pour Carouge. Ces jaloux n'ont pas le droit de la traiter comme cela. continuez à faire un bon travail pour notre ville.

  • J'ai honte pour Carouge quand je vois ce déchaînement politique alors qu'on connait tous les PDC, UDC et MCG qui profitent d'appartements sociaux dans les Tours alors qu'ils ont les moyens d'aller sur le marché libre (et en ont les moyens!!)! Merci pour ce blog

  • M.Walder,

    Merci pour ce blog ou vous avez très bien résumé la situation et le sacndale de cette cabale politique.

    Merci Georges.

    Vous avez entièrement raison, il faudrait demander au PDC Carougeois combien de ces membres ont obtenu des appartements dans ce fondations.

    Vous seriez surpris....

  • Carougeois,

    Vous avez raison si des PDC ont obtenu des appartements dans les mêmes conditions, c est a dire, déposer le dossier le jour d avant l attribution, avoir des revenus importants, qu ils avaient des responsabilités politiques importantes et qu ils aient téléphone à des membres de la fondation pour obtenir des voix ! Et bien oui, ils doivent aussi rendre leurs appartements.
    Je rejoins aussi Nicolas et M Menu. Il n est pas acceptable que des listes avec noms et revenus sortent dans la presse. Et ceci je peux vous assurer que le PDC n est aucunement responsable de ces regrettables fuites
    Je comprends également que Nicolas écrive ce blog pour essayer de noyer le poisson, et oui il y a des élections dans 5 mois mais personne n est dupe

  • Merci, cher Nicolas, pour ce blog qui rend si bien et si courageusement justice à Jeannine de Haller.
    Et permets-moi de profiter de ce remerciement pour dire à tous tes lecteurs ma fierté d'être le mari d'une femme aussi engagée, aussi droite, aussi généreuse, aussi efficace. Mon émotion aussi de partager ses combats, ses enthousiasmes, ses désespoirs. Mon admiration pour son courage sans bornes. Ma joie de la savoir entourée de vrais amis qui militent pour un Carouge plus convivial et fraternel. Et mon mépris, épais, lourd, pour les lâches hypocrites qui ont mené ce pseudo-combat politique. Autant de "démocrates" qui se reconnaîtront sans mal! Vive Jeannine de Haller Kellerhals. Elle a bien mérité de Carouge!

  • Cher Stéphane B,
    Je suis heureux pour les Carougeois à la recherche d'un logis, ton annonce laisse présager de nombreux appartements vacants!!

  • "Ton nom ainsi que celui de ton mari ont été trainés dans la boue. C’est honteux !"
    Sans aucune opinion sur le cas de Mme de Haller, j'aurais eu beaucoup de plaisir à entendre les mêmes indignations de votre part dans le cadre de la campagne sur les forfaits fiscaux, quand de nombreuses personnes, forfaitaires ou non, ont été mises en joue et traitées de voleuses, d'immorales ou de tricheuses.
    Ce souhait se trouve d'autant plus renforcé que la coordinatrice de l'initiative en suisse romande est membre du même parti.
    Tel n'aura pas été le cas. Mais vraisemblablement que les affinités y sont pour beaucoup...

  • Cher M Barthassat,

    J'habite Carouge et Genève depuis 10 ans et m’intéresse à la politique Genevoise en générale.

    Je lis de temps en temps des blogs mais je n'ai jamais vu un pareille campagne de dénigrement et de haine envers une personne qui sait quand même engagée pour le bien vivre de cette belle Commune dans de Carouge.

    C'est pas comme ça que je coçois la politique communale.

    Sachez simplement que suite à cette affaire, étant de droite, je voterai évidemment à droite, mais en tout cas pas pour les PDC Carougeois qui avaient comme seul objectif dans ce blog de faire un "buzz" en prévision des échéances électorales.

    Mes cordiales salutations et mes respect à Madame Jeannine de Haller Kellerhals que je respecte pour tout ce qu'elle subit ces derniers temps avec dignité et courage.

    Bon Week-end

  • Mme Ferro,

    Sachez que quelle que soit la campagne et le sujet, je désapprouve le dénigrement d'individus qui n'ont comme seul tord de ne pas partager votre avis. Je n'ai pas l'impression que mon parti (les verts) ait stigmatisé une personne en particulier dans la récente campagne contre les forfaits fiscaux. De mon côté, je n'apparais que pour soutenir le concept de justice fiscale cher aux communes et non pour dénigrer telle ou telle personne aisée. Cela serait trop éloigné de ma conception de la politique et s'avère un jeu très dangereux. Car quel que soit le sujet en effet, la haine et la stigmatisation finissent toujours par atteindre les fondements-mêmes de notre société.

  • M Mollard,

    Il me semble que vous n avez pas lu le blog pdc au sujet de cette attribution car sur celui-ci, il n y a rien d injurieux, aucune campagne de denigrement ! Lisez le blog ! Il n y a rien, on ne dit meme pas qu elle ne devrait pas l avoir. On pose juste des questions.
    Alors si proposer des améliorations pour Carouge, critiquer des faits ou encore poser des questions gênantes a travers un blog qui a plus de 5 ans et plus de 600 billets c est faire du dénigrement c est que vous êtes trop à droite pour moi. (Ou trop à gauche).

    Nicolas, si tu parles pour tous les partis, c est possible !

  • Nicolas et Jean, vous avez très bien écrit ! Avec le coeur et une plume magnifique !

  • juste un témoignage, d'un suisse dont la mère de famille carougeoise ne se sent plus, depuis longtemps, en droit de se sentir chez elle.

    Vous savez ce qui est le plus dur, pour les anciens? c'est de ne plus appartenir à un territoire, à une communauté, quand le pire est de ne plus se sentir chez eux, en Suisse.

    Cet exemple de la famille de ma mère, de Carouge, sert à démontrer comment des suisses genevois peuvent se retrouver exclus du système en cours

    face à un système favorisant l'exploitation de réseaux de copinages au niveau politique, et les accès étrangers aux manettes du pouvoir genevois :

    où la famille de ma mère s'est déployée entre de grosses fortunes dans le chocolat, les montres (hors GE) ou le nettoyage (le cas pour Messerli au départ - pub: faut-il en nommer d'autres?) autant qu'au niveau de concierges, résidents avec appart de fonction dans les tours de Carouge

    Tout ça pour dire que se loger dans un 5pièces du Vieux Carouge,

    C'est pas vivre dans un appart type baron Hossmann
    mais ça vaut plus que 1'600 CHF/mois

    sauf pour un concierge, s'il loge pour son job dans les tours HLM de Carouge

  • Savoir si à Genève, le PDC reste en faveur des suisses

    Reste pas mal de boulot à faire au PDC, avant de prétendre gagner des sièges aux votations de 2015

    mais Nicolas Walder n'a pas passé mes commentaires précédents.

  • Chers Monsieur Barthassat,

    Chaque fois qu'on vous critique on est toujours à gauche, c'est un peu léger et facile comme argumentaire!!

    A part ça, vous devez reconnaitre quand même que c'est votre blog qui a déclencher cette avalanche de commentaires haineux et injurieux.

    A part j'ai lu que le responsable de votre blog est M Barbuzzi et qu'il est aussi membre du conseil de fondation du Vieux Carouge.

    C’est un peu léger tout ça.


    Bon week-end

  • quand Nicolas Walder ne publie pas mon post en réponse à ce sujet, sachant que je suis l'un des rares suisses sans autre nationalité, à venir poster sur ces blogs Tdg...

    quel bel exemple d'anti-démocratie suisse que fait N Walder

  • Cher Nicolas,
    Je ne penses que tu n'as pris le temps de lire notre blog.
    Juste une question, si tu es en train de faire la queue depuis un certain temps et que tu es gentiment en train de t'énerver et que tu vois quelqu'un te passer devant sans te dire merci ou pardon, que vas-tu faire ?
    Simplement tu vas dire avec force : "A la queue comme tout le monde".
    Le seul reproche que nous avons fait c'est de dire qu'il n'était pas normal que ta collègue passe devant tout le monde. C'est tout.
    Imagine toi que l'entier des partis politiques ont désapprouvé cette façon de faire, même ton parti et celui de ta collègue. Nous sommes donc tous des hyènes et des chacals.
    Sort un peu du microcosme carougeoise et regarde autour de toi.
    Nous n'avons jamais dit que Madame De Haller ne pouvaitpas déposer un dossier devant la FVC, simplement elle devait se mettre dans la queue et attendre son tour. Pourquoi ne l'a-t-elle pas fait ily a 6 mois. Nouscavons reçu des témoignages de personnes qui étaient dans la même urgence que notre CA pourtant ils sont restés sagement dans la file.
    Tout le reste des interprétations est simplement une immense tartuferie.

  • Il est regrettable de constater que vous, N. Walder titrez votre sujet par "Une cabale indigne"

    mais censurez la réponse contradictoire d'1 suisse non binational qui a habité Carouge et dont la mère, d'origine carougeoise, est membre de familles influentes de GE + ailleurs

    Ici, vous censurez la réponse d'un suisse. qui ne vous convient pas.

    Reste à savoir si, au cas où vous seriez informé des membres influents de ma famille, votre censure se changerait en échange lambda sur ce blog de la TdG qui vous hoste

    Que les votants s'informent.

  • Pierre à feu,

    Il ne faut pas vous énerver comme cela. Il ne s'agit pas de censure. J'étais seulement en train de manger avec des amis. Tous vos commentaires ont désormais été publiés!

  • Cher Bertrand,
    Tu sais très bien que le critère du temps d'attente n'est aujourd'hui pas le critère prioritaire pour l'attribution des appartements à la fondation du Vieux Carouge. Ni d'ailleurs la question du revenu. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Anne Hitpold qui l'a répété dans les médias. Ce sont les critères du besoin et du lien avec Carouge qui priment. Ces critères tu les connais depuis très longtemps (même que le PDC a toujours insisté pour que le critère des liens avec Carouge soit prédominant). C'est d'ailleurs pour cela qu'Anne a contacté Jeannine 48 heures avant l'attribution pour lui proposer de s'inscrire, sachant qu'elle recherchait un appartement depuis longtemps (toute autre interprétation signifierait qu'Anne a volontairement voulu piéger Jeannine, ce que je ne peux même pas imaginer!).

    Ton collègue de parti aurait eu tout loisir depuis de nombreuses années de proposer des modifications s'il l'avait souhaité mais il ne l'a jamais fait. Et quand tu me dis que tout le monde était choqué, je me demande dès lors pourquoi la majorité d'entre eux a voté pour ce dossier...gauche et droite confondue?

    J'ai le droit cher Bertrand de trouver ton indignation totalement déplacée et très électoraliste surtout quand je pense au nombre de PDCs qui ont bénéficié de ces critères!

  • Oui Nicolas tous les partis ont bénéficié d appartements mais jamais comme ceci, jamais ! Et tu le sais .

  • Et dire que c est Anne Hiltpold qui lui a dit de déposer son dossier c est facile ! Quant Anne Hiltpold a demandé a M De Haller de ne pas augmenter les impôts a Carouge elle n a pas obéi ! On voit qu elle obéi quant cela l arrange !

  • Stéphane, je n'accuse pas du tout Anne mais le fait qu'elle ait suggéré à Jeannine de déposer un dossier démontre simplement qu'il n'y avait rien d'inhabituel et de choquant à ce qu'elle le fasse.
    D'une façon générale, je pense qu'en tant qu'élus ou membres d'une fondation, notre rôle est de participer aux commissions et conseils et de proposer les adaptations de règlements/projets/statuts qui nous semblent nécessaire.
    Participer de façon plus qu'aléatoire aux séances de travail, ne rien proposer lorsque l'on daigne y assister et finalement se déverser dans les médias en jouant les vierges effarouchées lorsqu'on veut faire le buzz, ce n'est pas digne d'un élu, d'autant plus lorsqu'il siège sous les couleurs d'un parti supposé modéré, réfléchi et gouvernemental.

  • Mais on des propositions mais on a pas été suivi ! (Peut êtres par notre faute ). Maintenant répondre a ton blog c est répandre dans la presse ?

  • Mon cher M Barthassat,

    Vous avez la mémoire qui flanche ou sélective.

    Vous oubliez une ancienne conseillère municipale PDC qui a obtenu aussi un appartement dans l'urgence et en très , très, très peu de temps et vous savez bien de qui je parle.....

    Bonne soirée et un peu d'objectivité.

  • Monsieur Barthassat,

    Joli coup politique de la droite, si vous vouliez supprimer des voix à votre candidat PDC, on ne pouvait pas faire mieux, ainsi la Présidente est préservée

    Parlez nous comment a été faite l'attribution d'un appartement de 5 pièces dans le Vieux Carouge à l'ex- mari d'une membre de la Fondation ????

    Dites- nous pourquoi la FVC n'est même pas capable d'être à jour avec le Registre du Commerce, il a fallu 5 interventions, pour que la Présidente du Conseil municipal puisse confirmer qu'enfin, au mois de novembre 2014, la situation était à jour.

    Comment accepter que la FVC de droit public prête une somme importante à un commerçant en difficultés, en violation de ses statuts...intervention politique d'un membre du PLR

    Belle image de la politique !

    Meilleures salutations.

  • Monsieur P Mollard

    Peut-être que l'on apprendra dans ce blog, comment la FVC a attribué un appartement à l'ex-mari d'une membre de la FVC de droite sauf erreur

Les commentaires sont fermés.