Carouge - Page 5

  • Droite genevoise et française : même combat !

    Imprimer
    blog_droite_udc_racismed.jpgOn a beau vouloir se distinguer de nos voisins français, force est de constater que nous sommes très proches, non seulement géographiquement mais également dans les débats moraux qui animent nos sociétés.
    Prenez la question des liens entre la droite dite « républicaine » et l’extrême droite. Alors que le président Sarkozy préfère visiblement les thèses de Marine Le Pen à celles de Martine Aubry, la droite genevoise n’hésite pas à flirter avec les théories outrancières et discriminantes de l’UDC.

    Et pourtant, ici en Suisse, on ne semble pas s’en offusquer. On remarquera parblog_droite_udc_racismec.jpg exemple que si l’alliance libérale-gauche à Vernier a été considérée par les médias comme « contre-nature », celle de l’Entente avec l’UDC à Carouge n’a même pas engendré un seul article de presse !!

    Pourtant, nous assistons ici à un tournant politique majeur. Car si les valeurs du PLR et du PDC sont à ce point devenues compatibles avec celles de l’UDC, c’est peut-être que le programme de l’Entente ne se résume actuellement plus qu’à la défense du libéralisme économique et d’un certain corporatisme.

    blog_racisme_udc.jpgSinon comment expliquer que des partis qui se sont toujours présentés comme les détenteurs des valeurs morales ancestrales de la Suisse rejoignent l’UDC dans sa croisade raciste, sexiste et homophobe, mettant en péril l’essence même de notre nation basée sur la diversité ?

    Lien permanent Catégories : Carouge 10 commentaires
  • Une question de perception...

    Imprimer

     blog_resultatsCM.gif

    blog_resultatsCMb.gif

    Certains parlent de faire barage à la gauche... mais parlent-ils bien de Genève ?

    Car hormis Vernier et Carouge où l'alternative garde une majorité de sièges, la droite et l'extrême droite contrôlent désormais quasiment tous les parlements municipaux, y compris en Ville de Genève. Alors pourquoi les journalistes parlent-ils tous d'une "nécessaire reconquête" pour la droite ?

    En fait le problème pour les libéraux-radicaux et leur allié PDC n'est pas de battre la gauche mais bien de reconquérir la confiance de l'électorat de droite qui actuellement leur préfère le MCG et l'UDC.

    Doivent-ils pour cela s'en distancer ou au contraire les cloner, au risque de perdre le reste de leurs électeurs ? Vaste dilemme que je leur laisse le soin de gérer.

    Car à Carouge, nous avons assez de travail à lancer la campagne de l'Alternative. Une alternative unie autour d'un programme ambitieux et visionnaire au service de la population carougeoise. Je vous inviterai tout prochainement à le découvrir mais vous dis d'ores et déjà :

    blog_alternative_photo_02_2011.jpg

    Le 17 avril Votez la liste Alternative sur laquelle je me présente avec Jeannine de Haller et Stéphanie Lammar.

     

     

    Lien permanent Catégories : Carouge 0 commentaire
  • Le jeune devenu bouc émissaire

    Imprimer
    blog_jeunesb.jpg

    Quoi qu'ils fassent, les jeunes se retrouvent trop souvent accusés de tous les maux dans nos sociétés.

    Des jeunes qui rient à l'arrêt de tram, qui courent pour rejoindre leurs amis, qui fument une cigarette sur une terrasse, qui roulent ensemble à vélo ou tout simplement qui discutent assis au pied d'un immeuble, et voici qu'on signe une pétition pour les faire partir. Jusqu'à 12 ans, ça va mais dès qu'ils entrent dans la puberté, on ne les supporte plus. La société n'a plus de place pour eux.

    Oui le jeune doit s'épanouir, mais en silence. S'il a besoin de se défouler: le sport. Celui qui est un peu rêveur: un cours de musique ou... le sport, ça l'aidera à se concentrer. Mais surtout, pas de bruit, pas de rires, surtout au-delà d'une certaine heure. S'ils veulent draguer, très bien mais en silence et surtout qu'ils se cachent. Voir deux êtres amoureux et heureux est très désagréable pour nombre d'adultes. Et pour ceux qui font leur crise d'adolescence, qu'on les envoie à l'étranger !

    Ah, la société serait tellement paisible sans ces jeunes. Terminées les incivilités, l'insécurité, la criminalité.

    Pourtant, même s'il est vrai que leurs comportements parfois extravagants peuvent causer des inconforts, il est utile de se rappeler que les jeunes ne sont responsables ni des guerres, ni des famines, encore moins de la destruction de l'environnement. Les auteurs de meurtres, d’actes pédophiles ou d’accidents routiers sont rarement mineurs. Enfin la crise du logement, le chômage et les bouchons ont été créés par les générations plus « calmes » qui les ont précédés.

    Alors s'il vous plait, avant de clouer au pilori la jeunesse, rappelez-vous que c'est elle qui devra porter notre société vers l'avenir. On ferait mieux de l'encourager, elle en aura bien besoin !!

     

    Lien permanent Catégories : Carouge 12 commentaires
  • Derrière les discours...

    Imprimer
    IMAG0229.jpg

    Ahhh la droite carougeoise : développement durable par-ci, zones piétonnes par-là. Leurs discours en période électorale regorgent de bonnes intentions en matière d'environnement.

    Et pourtant lorsqu'on gratte le vernis, ou qu'on regarde derrière leur stand, que voit-on ? Des voitures et encore des voitures! Et cela sur une esplanade habituellement réservée aux piétons.

    Même en pleine campagne, qu'est-ce que c'est difficile de cacher sa vraie nature !!

    Lien permanent Catégories : Carouge 13 commentaires
  • Le 13 mars : Allez voter !!

    Imprimer
    blog_verts_carouge.jpg

    Le mois de mars arrive et avec lui, les élections municipales.

    Pour Genève, elles revêtent cette année une importance particulière. Avec un taux de chômage qui ne baisse pas, une crise du logement sans précédent et le trafic motorisé qui congestionne et pollue de plus en plus notre cité, d’énormes défis attendent les autorités. Au vu de ce tableau assez sombre, la tentation serait forte de voter pour ceux qui s’opposent et crient le plus fort, pour les « neinsager ».

    Mais ça serait une grosse erreur car ce dont ont besoin les habitantes et habitants ce sont des solutions concrètes et réalistes. Solutions que les Verts vous proposent et qui sont décrites dans notre programme (voir notre site Internet : www.verts-carouge.ch). Dès lors je ne peux que vous inviter à voter pour les Verts.

    Pour Carouge, il faut glisser dans l’urne la liste no3. Une liste qui allie diversité et qualité. Sans oublier que c’est la plus paritaire de la commune !!

    1 Nicolas Walder, Sociologue, Directeur de Genèveroule, Président de l’EMS des Pervenches

    2 Sonja Molinari, Politologue, Chargée de projets dans le domaine de la coopération et du développement

    3 Pierre Maulini, Directeur d’un studio d’enregistrement et doublages, Membre du comité de la Loterie Romande

    4 Corinne Murbach, Coordinatrice TV à la Radio-Télévision Suisse

    5 Didier Prod’Hom, Architecte à l’Office cantonal du logement et enseignant à l’HEPIA (vacataire)

    6 Isabelle Juan-Milbert, Politologue, Professeure à l’IHEID

    7 Damien Rochette, Adjoint Direction générale de l’action sociale, Vice-président de Pro Natura Genève

    8 Catherine Marti, Praticienne de Shiatsu, Coordinatrice du parcours d’accueil des nouveaux habitants de Carouge

    9 Renato Scariati, Géographe, Bibliothécaire-documentaliste à l’Université de Genève, membre de l’association des parents d’élèves de la Tambourine

    10 Denise Martin, Ancienne débutée du Gd-Conseil, Fondatrice de l’association culturelle « la Cie des Mots »

    11 Andreas Fuhrer, Employé de banque, Membre du Comité de l’association des habitants de la Tambourine

    Investissez pour l’avenir : Votez Verts

    Lien permanent Catégories : Carouge 5 commentaires